Séminaire prochain : Ecouter pour entendre, communiquer pour partager

Comment écoutons-nous les paroles, la musique, la poésie ? Sommes-nous toujours ouverts pour écouter pleinement sans jugement, sans interprétation ?

Pascale Watelle (Capcom’art) et Lucien Lemaire (Co-Présence) aborderont cette thématique lors d’un séminaire en avril prochain.


“ Les mots qui vont surgir savent de nous des choses que nous ignorons d’eux” (René Char)

La musique n’est rien, nous dit l’immense chef d’orchestre que fut Celibidache. Voilà une affirmation qui peut surprendre et qu’il faut entendre comme la musique n’est rien de constituée…elle s’invente à chaque instant dans un rapport particulier entre l’œuvre, son interprète et la personne qui l’écoute.
Elle est co-naissance.
Il en va de même de toute Parole qui ne se cristallise pas dans un discours stéréotypé.

Alors, écouter pour entendre, non ce n’est pas un pléonasme !

Car, la plupart du temps, plus on veut écouter, moins on entend.
Il s’agit, donc, pour nous, dans ce séminaire d’approcher l’écoute profonde en identifiant et travaillant ses propres filtres à travers des expériences successives d’écoute et d’observation de soi et des autres pour accéder à une forme de communication plus authentique.

L’écoute est à la fois l’acte le plus naturel et sans doute le plus galvaudé.

Il intervient à tous les niveaux de la vie personnelle et professionnelle. Il est la base de toute communication efficace. Mais alors qu’elle devrait être pure passivité, nous interposons toujours entre nous et l’autre des filtres méthodologiques, des grilles de lecture, des pré-supposés, des stéréotypes, des mécanismes de défense….
Il en va de même pour l’observation que nous identifierons par la suite comme une composante fondamentale de l’écoute : on écoute avec tous ses sens.

Qu’est-ce que l’écoute profonde ?

C’est ce que ce séminaire vous propose d’explorer. Car in fine, nous découvrirons que c’est l’être total qui se mobilise dans ce processus d’écoute afin de créer les conditions de disponibilité nécessaires pour laisser advenir, l’inattendu, l’imprévisible…tout ce qui rend une parole vivante !

A qui s’adresse ce séminaire ?

Tous ceux qui ont besoin dans le cadre de leur activité artistique, professionnelle, ou pour des raisons personnelles de communiquer authentiquement et, donc, d’entendre (ou observer) profondément au-delà des mots (et des images).

Quoi de plus naturel que d’apprendre à écouter à partir de la musique ou de la poésie. Car « L’art est l’éclair de l’être » écrit Henry Maldiney.
La confrontation à l’œuvre qui est co-naissance est une voie royale pour accéder à l’expérience de l’être. Mais il faut renoncer à toute interprétation, toute tentative de description pour laisser surgir, dans les mots, la parole de l’autre, dans la musique, la forme et le rythme.
C’est dans la Co-Présence du regard et de l’œuvre que s’inscrit une expérience du sens. Cette expérience est fondatrice, car elle permet un accès à la passibilité seule attitude fondant une pleine présence au monde, à l’autre, à l’environnement…qui sont les conditions de l’écoute pilier de toute communication véritable.

Nous partirons de l’expérience artistique pour cheminer jusqu’aux spécificités de l’accompagnement.
Nous suivrons comme fil conducteur la pensée du grand chef d’orchestre Celibidache, « la musique n’est rien » et « la fin est dans le commencement », et celle d’Henri Maldiney sur la langue poétique, cette parole des origines, qui nous guidera dans la découverte des différentes dimensions de l’écoute pour entendre ce qu’il y a de plus fragile et de plus authentique dans la Parole.
Nous alternerons des séquences d’expériences musicales et poétiques, d’expériences psycho-corporelles, de travail sur la communication dans la relation d’accompagnement.

Pour tous renseignements et pour recevoir les dates et tarifs du prochain séminaire « Ecouter pour entendre, communiquer pour partager »,  laissez-nous vos coordonnées ici

Ma formation validée en quelques clics !

L’application « Mon Compte Formation » est accessible depuis fin novembre 2019.

✅ L’usager (salarié, demandeur d’emploi…) aura accès à toute l’offre référencée par les organismes de formation et éligible au Compte personnel de formation ; il pourra mobiliser ses droits pour s’inscrire à une session de formation. Les droits des comptes personnels de formation des usagers seront affichés en euros.

✅ Il pourra effectuer des recherches éclairées et facilitées sur la plateforme référençant l’offre de formation grâce à un moteur de recherche qui assurera une parfaite mise en concurrence entre les offres des différents organismes de formation.

✅ Dès qu’il aura choisi la formation qui correspond à son projet professionnel, il sollicitera l’organisme de formation, prendra contact avec lui et lui enverra une demande d’inscription en ligne. Pour que ses demandes d’inscription soient traitées rapidement, les organismes de formation devront lui apporter une réponse positive ou négative sous un délai fixé par les conditions générales d’utilisation (CGU). Une utilisation simple, rapide permettant de faciliter l’accès à la formation pour tous !

Toutes les informations moncompteactivite.gouv.fr

Back To Top